MAP®

Clés pour des réflexions et

des prises de décision pertinentes

Exploiter les aptitudes logiques, créatives et intuitives de plusieurs cerveaux organisés en réseau.

CHOISISSEZ PARMI 3 MODES D'INTERVENTION !

Dans un marché où le rythme des prises de décision s'accélère, activer le bon sens MAP pour réfléchir vite et bien avant d'agir, seul ou en groupe de travail, permet d'optimiser le temps des comités, concertations, consultations, recherches d'avis et de conseils...

Intervention ponctuelle :  

Vous choisissez de nous faire intervenir ponctuellement pour l'optimisation d'une réunion à fort enjeu (la préparer ou l'animer), d'un coaching coopératif individuel ou d'équipe : 1180€/demi-journée, 2180€/jour.


Accompagnement au changement :  

Vous nous sollicitez pour préparer un projet, un changement, mettre en place une dynamique de concertations... Rencontrons-nous et décidons des contours de la mission.

Formation certifiante à la méthode MAP :  

Vous préférez l'autonomie, nous formons à la méthode MAP® en 4 journées (2+2).

Coût INTRA : 2 180€/jour (6 à 12 personnes).

Coût INTER : Entreprise : 480€/jour - Indépendant : 340€/jour.

Collectivités, Associations, Ecoles : sur devis.

MAP, en substance...

Quelle est l’activité la plus pratiquée dans l’univers du travail ? La réflexion. Elle est centrale, vitale, quotidienne, à la base de toutes les prises de décision.

 Et pourtant, c’est l’activité pour laquelle il existe le moins d’outils, de grilles, de canevas, de méthodes…, pas plus individuels (préparations) que relationnels (entretiens) et encore moins participatifs (réunions, concertations).


MAP est une méthodologie d’aide à la réflexion, configurée pour s’appliquer à la quasi totalité des situations qui vous posent problème,

…un guide relationnel d’aide à l’influence positive, formaté pour vous aider à accompagner vos interlocuteurs dans la clarification de leur pensée, stimuler leur bon sens et leur créativité,

et un guide d’aide à la coopération pour les groupes de travail et dans le travail en équipe.



--------------------

 En avantages…

Les applications sont nombreuses : chaque fois que vous êtes face à une réflexion difficile, seul, en entretien ou en réunion ; dans une négociation ; dans une délégation ; pour comprendre vite un dossier complexe ; pour animer un groupe de travail ; pour échanger des informations rapides à distance…


Et les avantages, encore plus : gains de temps importants ; fluidité des échanges et qualité des interactions ; optimisation et sécurisation des prises de décision ; cohésion et réactivité des équipes face aux problèmes ; motivation, responsabilisation et coopération des personnes…



--------------------

En pratique…

Quand     vous   mettez     en   route     ce   procédé d’optimisation, c’est d’abord parce que vous êtes face à une problématique qui pose question et demande réflexion. Et que celle-ci est suffisamment complexe pour que vous, votre interlocuteur ou votre groupe ou équipe, vous demandiez dans quel sens la prendre. Pour clarifier vos idées, vous commencez par utiliser une « clé d’entrée » : il s’agit de formuler, ou de faire formuler, d’une manière bien précise le sujet sur lequel doit porter la réflexion. C’est cette clé qui permet la qualité de votre raisonnement, elle doit être exécutée selon des règles très précises.

Ensuite, vous faites un « tri » dans les différentes données à prendre en compte, vous les organisez et les classez par « familles », chaque famille correspondant à des données spécifiques. Ainsi, vous établissez une « cartographie » (MAP) de votre thème de réflexion et vous en avez une meilleure « lisibilité » : vous savez tout de suite quelles sont les données et les informations présentes ou absentes, les déductions à faire….

 

Cette première étape est une exploration de type balayage pour aboutir vite à une vue globale de ce dont il est question, facilement appréhensible. Ce balayage se fait par un « jeu de questions » précises, rapides et sans commentaire, comme dans une enquête, chaque question correspondant à une famille de données. Cette première étape ne prend (et ne doit prendre) qu’une « dizaine de minutes », quels que soient le nombre de participants et la taille ou l’importance de la problématique à traiter.

 

La deuxième étape consiste à faire s’exprimer la créativité de l’interlocuteur ou des participants, de façon à « élargir, enrichir ou réorienter l’idée initiale ». Là aussi, sont appliquées des règles particulières, pour que chacun (et tous), qu’il soit concerné par l’idée ou simplement sollicité pour avis, puisse partager ses points de vue, rebondir sur ceux des autres et déployer sa créativité. Cette phase de brainstorming, préparée de façon à ce que les participants mettent leurs « cerveaux en réseau » est aussi calibrée sur une durée de dix minutes.

 

La troisième étape consiste à évaluer le sujet de départ, tel qu’il est devenu après structuration et enrichissement, puis à prendre décision sur sa continuation, sa modification ou son abandon.

 

Si   la   décision   est   positive,   la   quatrième étape consiste à engager et à organiser la suite à donner. Ces deux dernières étapes durent environ cinq minutes. Ce qui fait que le déroulement complet, mise en route et conclusion comprises, n’excède pas « 25-30 minutes au total » !